1e81e4bb01f3fbda395a3dd46b185b07_L

Alors que la Côte d’Ivoire est engagée dans un processus de transformation locale de sa production de cacao, Olga Yenou, entrepreneur ivoirienne à la tête de Tafissa est lancé dans cette dynamique avec des objectifs continentaux.

Tafissa ou « se lécher les doigts » en langue baoulé est depuis quelques mois entré en jeu dans le secteur de la transformation du cacao ivoirien. Poudres, pâte à tartiner, beurre et autres produits finis à base de cacao, l’ambitieuse entreprise produit tout. Objectif : toucher le marché de « Côte d’Ivoire et [poursuivre] dans la sous-région demain, particulièrement au Nigeria et au Ghana, pays qui consomment le plus de cacao » indique Olga Yenou.

Mais avant, place à une levée de fonds indispensable à l’achat de machines adaptées aux objectifs. L’entrepreneur espère lever la coquette somme de 4,57 millions d’euros, soit 3 milliards de francs CFA.

Ancienne directrice de l’usine Cemoi, Olga Yenou se lance en 2012 avec la fabrication de produits semi-finis du genre, masse, beurre, tourteaux. A l’époque déjà l’entière production de l’entrepreneure est dédiée à l’export. Sauf que les produits transformés vont perdre les subventions a

vec la mise en place de nouvelles règles fiscales. Résultat : la petite usine de San Pedro met la clé sous le paillasson. Mais ce n’est que partie remise pour cette ingénieure sortie l’institut polytechnique Félix-Houphouët-Boigny, à Yamoussoukro. Commence alors une quête de financements pour s’offrir des machines adaptées d’un montant de 1,5 milliards de Fcfa. Mais les prévisions de croissance de la consommation de produits issue du cacao sont de nature à doper Mme Yenou.

Tout repart de plus belle pour la PME qui compte aujourd’hui quelques 12 salariés et qui en plus des produits de consommation s’apprête à lancer des produits de beauté testé sous la marque Liessmann. Le marché ivoirien commence à être totalement investi, par cette quadragénaire qui place ses efforts à hauteur de ses ambitions. Le secret de cette réussite se trouve probablement dans l’une des poudres 100% cacao de l’entreprise. Selon Olga Yenou ce produit « a des effets positifs sur la mémoire et sur le cœur, et il aide à lutter contre le stress et la fatigue ». Afrique Progrès magazine

Source : http://www.afriqueprogres.com/economie/4696/olga-yenou-une-entrepreneure-decidee-a-la-conquete-de-la-transformation-du-cacao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *